29 juin

20h30
Tarifs normaux

Réservations (Lun/Mar/Mer/Jeu/Ven de 14h à 18h) : 01 43 40 44 44.Mail : reservation@festivalmigrations.com

Padrão Vazio

Présente le spectacle: L’ARBRE DU POISON

“Padrão Vazio” est projet de son, de vidéo et de parole où se travaillent des textes de plusieurs poètes portugais tels que António Lobo Antunes, Jorge de Sousa Braga, Gonçalo Martins, Manuel de Freitas, Adília Lopes, José Carlos Ary dos Santos, Maria Fernandes, Pedro Oom, Vítor Sousa, etc.

Depuis toujours la poésie portugaise, qui accompagne l’histoire du pays depuis l’aube, est forte et puissante. Astucieuse, riche, inventive, vigoureuse, critique, c’est essentiel de la connaître afin de mieux comprendre notre culture.

Son intemporalité, une certaine mélancolie, la musicalité des paroles, n’est pas faite que pour être lue, elle existe, encore aujourd’hui et dans la tradition troubadouresque, pour être avant tout, DITE.

La poésie portugaise est considérée comme une des plus importantes au monde. Nous sommes un pays de poètes.

La poésie portugaise contemporaine est avec certitude plus grande que l’échantillon que nous avons choisi pour l’illustrer, ce qui ne réduit en rien le caractère représentatif d’une telle sélection. Nous avons parfaitement conscience que beaucoup d’autres grands poètes non pas été cités mais nous sommes persuadés que ce spectacle donnera forcement origine à un autre avec des nouveaux poèmes et des nouveaux poètes.

Et nous voilà en 2017, année qui une partie de nous-mêmes veux  quitter. Quo Vadis Britannia? Mais non ! “Baby, come back”, nous t’aimons, “Oh Britannia” qui est tant et sans toi tout devient un peu un nonsense.

Que cela soit un pas en arrière pour que par la suite nous puissions avancer tous ensemble vers une Europe des Peuples.

Au diable le BREXIT… s’il te plaît fait-moi un BRITIN!!!!!

Nuno Morna : voix e effets sonores, Rodolfo Sousa : guitare et samplers, Paulo Gouveia : batterie, Luis Melim : vidéo

Nuno Morna (voix, effets techniques) entre les rôles de la vie et ceux de la scène, il cherche la formule parfaite de la réalisation… musique et théâtre, deux passions. Sentir et attirer dans la parole comme une maxime.

Rodolfo Sousa (guitare, synthétiseurs (…….) effets spéciaux) de la responsabilité d’un Do nait un Ré qui parcoure le Mi, main dans la main avec un Fa, sur un Sol de La que dans le Si s’incorpore…

Paulo Gouveia (batterie, synthétiseurs) Dans une batterie puissante se construit un univers de présences omniprésentes… Des sons qui sautent, qui dansent, qui reviennent et qui repartent. Des présences constantes d’une réalité envoûtante.